Alors qu’il faut normalement être rooté pour modifier les permissions des applications, un écran caché permet de le faire très facilement. A n’utiliser qu’en connaissance de cause… et des risques !

AppOps

Sur Android, chaque application doit demander des permissions pour accéder à certaines fonctionnalités. Parmi les plus connues, on peut citer l’accès à Internet, l’accès aux comptes, l’écriture/lecture sur la mémoire externe… Des applications sont parfois un peu trop gourmandes et demandent trop de permissions. Parfois dans un but louable (demander dès le départ les permissions pour les fonctionnalités futures), ou dans le but d’obtenir des informations à votre insu. Par exemple, un jeu qui demande l’autorisation pour passer des appels ou avoir accès à vos contacts devra vous paraître louche.

Normalement, il n’est pas possible de modifier ces permissions du côté de l’utilisateur. Il y a cependant, le root (ou le super-utilisateur) qui peut tout faire sur votre terminal. Grâce à des applications comme PDroid, vous pouvez retirer certaines permissions aux applications de votre choix. Attention, ce processus n’est pas sans risque, car l’application peut planter ou le comportement différer de celui attendu. Seuls les connaisseurs doivent utiliser cette possibilité.

Un lecteur d’Android Police a noté qu’Android 4.3 embarquait un écran caché nommé App Ops (ou Fonctionnement des applications en français). Accessible depuis des raccourcis, vous pouvez la lancer simplement grâce à cette application :

AppOps Launcher
Pixel Monster

Shortcut to the new AppOps screen from Android 4.3.http://www.androidpolice.com/2013/07/25/app-ops-android-4-3s-hidden-app-permission-manager-control-permissions-for-individual-apps/ » target= »_blank »>All infos are available on Android Police website …

Télécharger
Free
Disponible sur Google Play

Depuis celui-ci, toutes vos applications sont triées par type de permission : position / personnel / sms-mms / appareil. En cliquant sur l’une d’entre elles, vous pouvez alors visionner quelles permissions elle utilise et les activer ou les désactiver simplement. Toutes les permissions ne sont pas listées. Par exemple, l’application Humanoid se limite aux notifications, alors qu’elle a besoin de lire / écrire sur la mémoire, avoir accès à Internet… Toutefois la liste est modifiée au fur et à mesure de l’utilisation de l’application et les permissions s’affichent au fur et à mesure.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Les utilisateurs Android dépensent moins pour leurs applications
  2. [root] full!screen, activez le plein écran dans toutes les applications
  3. Le Google Play lance sa sélection d’applications Android pour tablettes
  4. Buzz Launcher, un nouveau lanceur d’applications sur Android
  5. Les applications Android de vos vacances : édition de juillet