Google officialise la prochaine mise à jour de son OS dédié aux objets connectés, Android Wear. Au menu de cette version 1.3, un peu plus de personnalisation et l’arrivée d’un Google Translate pensé pour être utilisé depuis une montre.

Android-Wear

Attendue dans la semaine, la nouvelle mise à jour d’Android Wear est officielle. Elle porte le numéro de version 1.3 et apporte quelques nouveautés détaillées dans la soirée d’hier par Google. Si elle apporte précisément à la G Watch R de LG le support du WiFi, l’ensemble des montres dotées de l’OS pourra bénéficier de cadrans désormais interactifs, pour mieux concurrencer leur concurrente du moment, l’Apple Watch.

Les watchfaces, ces cadrans ou fonds d’écran de montres, s’enrichissent désormais de nouvelles options. Google a dévoilé plusieurs versions de ces écrans désormais capables d’afficher des informations personnalisées, à l’image de Bits, qui regroupe sept bulles d’informations disposées tout autour de l’écran, comprenant la météo, les appels manqués, le nombre de pas réalisés ou encore les messages reçus : il suffit, pour visualiser précisément une information, de cliquer sur la bulle concernée, qui se déploiera alors et s’affichera au centre de l’écran. Google met en outre en avant une autre watchface mettant à profit sa nouvelle API, Under Armour, développée par le célèbre fabricant américain d’équipements sportifs, et destinée à permettre à l’utilisateur de surveiller ses performances, ou encore Together, dédiée au partage de photos et d’emojis entre montres dotées du même cadran. D’autres apps sont d’ailleurs déjà disponibles sur le Play Store, et peuvent être téléchargées sur les montres déjà équipées d’Android Wear 1.3.

Bits Android Wear

Google Translate au poignet

L’autre nouveauté apportée par cette nouvelle version d’Android Wear concerne Google Translate. C’est également très officiellement que Google indique que la dernière version d’Android Wear inclut son application de traduction, sans qu’il soit nécessaire de l’avoir également installée sur le téléphone auquel la montre est appairée. Pour la faire fonctionner, il suffit d’être soit connecté au téléphone, soit à un quelconque réseau WiFi, et de lancer l’application et d’énoncer le texte à traduire. 44 langues sont reconnues par l’application (en reconnaissance vocale), qui ajoute une petite nouveauté bien vue : pour montrer la traduction d’une phrase à son interlocuteur, il suffit de faire pivoter son poignet, et le texte s’affichera en plein écran. Pour mieux comprendre tout cela, mieux vaut se référer au GIF ci-dessous :

Android Wear 1.3 Translate

S’il faut attendre quelques heures, voire jours pour tester tout cela sur les montres connectées tournant sous Android Wear, l’APK de la mise à jour est déjà disponible pour deux modèles. C’est donc par ici pour la LG G Watch, et par là pour la Sony SmartWatch 3.

Comments

comments

No related posts.