Le 25 juin 2014, Google annonçait Android TV lors de la Google I/O. Les premiers produits disposant de cet OS ont commencé à être disponibles à la fin d’année dernière, mais uniquement sous la forme de box. Côté téléviseurs, il a fallu attendre le CES 2015 pour des premières annonces. Plus de 6 mois après, il est temps de faire le bilan sur les appareils disponibles dans le commerce.

Capture d’écran 2015-08-27 à 16.09.16

Android TV offre une expérience utilisateur tout à fait différente de l’usage classique de la télévision. Il se caractérise par la présence d’applications permettant de faire bien plus que de regarder la télévision en direct. Vous avez donc accès à tout un monde de vidéos comme les replays des chaînes de télévision, ou YouTube. Vous avez également accès à des jeux, à un navigateur, et à toutes les applications disponibles sur le Google Play, largement de quoi répondre aux goûts de chacun.

Android TV est présent aussi bien dans des télévisions que des box. Ces dernières sont d’ailleurs plus largement connues et on retrouve parmi elles la Nvidia Shield ou la Nexus Player que nous avons pu tester. Plus proche de nous, nous pouvons également compter sur quelques box Android TV venant d’opérateurs. Free propose ainsi la Freebox Mini 4K tandis que Bouygues devrait mettre à jour sa Bbox Miami sous Android TV d’ici la fin de l’année.

Du côté des écrans de télévision, les constructeurs sont plus timides et seules quelques marques ont fait le choix d’intégrer directement Android dans leurs appareils. C’est notamment le cas de Sony et Phillips qui ont été les premiers à faire le choix d’intégrer Google nativement pour une partie de leur gamme 2015 de téléviseurs.

Sony

Après avoir été un partenaire (malheureux) de Google TV, Sony ne semble ne pas trop en avoir voulu à Google puisqu’il est le constructeur le plus actif côté Android TV, avec plusieurs gammes de produits sous cet OS.   

Commençons par l’entrée de gamme Android TV, avec les téléviseurs Son W80C et W85C. Ces modèles de 43 à 65 pouces offrent une résolution Full HD de 1920 x 1080 pixels avec la technologie X-Reality vouée à optimiser la précision et le réalisme des images. Ils disposent également d’une qualité de retransmission audio très performante. 

sonyw80c-1l

Si vous souhaitez vous offrir une Android TV Sony sans pour autant vous ruiner, vous pouvez retrouver le modèle W80C en version 43 pouces (108 cm) à 719,93 euros sur Amazon et le modèle 50 pouces à 939,90 euros.

La marque pousse également Android TV sur ses télévisions 4K avec notamment le porte-étendard de cette gamme, la XC90, un téléviseur Android TV haut de gamme disponible en 55 ou 65 pouces qui frappe par sa très grande finesse (4,9 mm d’épaisseur au plus fin). Ce modèle embarque un écran LCD 4K (3840 x 2160p), intègre un espace de stockage de 16 Go et dispose d’une connectique très complète comprenant notamment 3 ports USB, 4 ports HDMI et un port Ethernet.

sony-android-tv-x90c-3-1000x621

On peut retrouver ce modèle en France pour un prix autour de 2 633,33 euros pour la version 55 pouces et à 3 697,85 euros pour la version 65 pouces. 

Philips

Philips a également fait le choix d’Android pour équiper une partie de sa gamme 2015 de téléviseurs. La stratégie est cependant légèrement différente de celle adoptée par Sony qui se concentre sur des produits plutôt haut de gamme, avec des caractéristiques techniques plus pointues et une politique tarifaire qui s’en ressent.

Phillips a préféré concevoir des télévisions destinées au grand public. Il propose donc des téléviseurs sous Android TV à un prix raisonnable. C’est aussi pourquoi, à l’inverse Sony, les téléviseurs Philips Android TV sont tous compatibles 4K mais ne proposent pas de dalles OLED ni d’écrans incurvés ,jugés trop chers (sauf pour le très haut de gamme). Les différents modèles sous Android TV sont répartis en différents segments : les séries 6000, 7000, 8000 et 9000.

L’entrée de gamme Philips (série 6000) intègre nativement Android TV avec des produits disponibles en 40, 50 et 55 pouces. Ces modèles disposent d’un processeur dual-core, d’une technologie d’affichage LCD UHD d’une définition de 3840 x 2160p, de 3 ports USB pour l’essentiel, sans offrir cependant la technologie Ambilight.

Capture d’écran 2015-08-27 à 16.37.17

La série Philips 6000 est disponible à partir 591,17 euros pour la version 40 pouces et à 961,29 euros pour la version 50 pouces

Le milieu/haut de gamme Philips sera à cherche du côté la série 7000, avec des téléviseurs Android TV de 43, 49 et 55 pouces disposant d’un processeur Quad-core, de la technologie Ambilight sur les deux côtés et une résolution 4K.

Phillips-TV-serie-7100-android-tv-presse

La Philips série 7100 version 43 pouces est actuellement disponible sur Amazon au prix de 1399 euros. Pour les amateurs de grands écrans, vous pouvez également retrouver le modèle 7600 version 55 pouces sur Amazon à 1805,38 euros.

Le très haut de gamme de Philips concerne les séries 8000 et 9000, des téléviseurs Android TV parfois incurvés comme pour le 8900, qui offrent un grand écran et une expérience vraiment immersive alliant la qualité de l’image 4K Ultra HD à l’Ambilight sur 3 côtés. Malheureusement, cette gamme de produits ne semble plus commercialisée.

Comme vous pouvez le voir, côté téléviseurs, le nombre de produits est plutôt restreint et avec des prix conséquents. On se rassurera en se disant que nous sommes à quelques jours de l’IFA, le plus grand salon électronique européen, qui devait être l’occasion d’annoncer de nouveaux produits.

En attendant, la solution la moins coûteuse et tout aussi efficace en terme d’OS reste de se tourner vers une Box installée sous Android TV dont vous pourrez retrouver la liste (et les tests) sur notre page dédiée.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. CES 2014 : le bilan côté Android
  2. LG annonce sept nouveaux téléviseurs sous Google TV pour 2013
  3. Philips et TP Vision choisissent Android pour leur Smart TV
  4. Aperçu photo du Xperia Z1 Mini au côté du Xperia Z1
  5. Les téléviseurs LG collectent et utilisent vos données personnelles !