Google vient de lancer Android Pay à Singapour, ce qui en fait le troisième pays à bénéficier du paiement mobile sans contact de la firme de Mountain View, après les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Android Pay Mcdonald

Jusqu’à présent, Android Pay était uniquement disponible aux États-Unis, depuis septembre 2015, et au Royaume-Uni depuis le mois de mai dernier. Le système de paiement mobile sans contact est désormais disponible dans un troisième pays, cette fois-ci en Asie. Singapour vient en effet d’accueillir l’arrivée d’Android Pay, avec un partenariat conclu entre Google, six banques et les deux organismes de cartes MasterCard et Visa. Google a choisi Singapour pour son très bon taux de pénétration des smartphones et des commerçants prêts pour franchir le pas du sans contact.

Pour forcer un peu la main des commerçants, Google s’est associé à certains grands noms comme McDonalds, 7 – 11 ou les supermarchés NTUC Fair Price qui acceptent Android Pay et en font de la pub à l’intérieur des magasins. Il faut dire que payer avec Android Pay est beaucoup plus simple qu’avec une carte bancaire. Il suffit en effet de sortir son smartphone (après avoir préalablement enregistré la carte bancaire au sein d’Android Pay) et de l’approcher du terminal de paiement pour que la transaction se réalise.

 

Une rude concurrence

Pour lancer Android Pay, Google a choisi des marchés sur lesquels on trouve déjà les concurrents comme Apple Pay ou Samsung Pay. Google pourrait réussir à se démarquer avec un écosystème plus ouvert puisqu’il suffit de posséder un smartphone sous une version d’Android 4.4.4 ou plus récente qui dispose du NFC. Google serait également plus ouvert lors du dialogue avec les banques et les commerçants contrairement à ses concurrents. En France, on attend toujours les solutions de paiement mobile sans contact même si Apple vient d’annoncer l’arrivée de Pay dans l’hexagone.

À lire sur FrAndroid : Tour d’horizon des futures solutions de paiement mobile sans contact