Google publie aujourd’hui le SDK de ses derniers Play Services, désormais en version 8.1. L’occasion de revenir sur les nouveautés proposées aux développeurs à l’approche de Marshmallow.

play-services-81

À quelques encablures de sa conférence d’annonce de Marshmallow et de ses nouveaux Nexus, Google vient de livrer aux développeurs les outils nécessaires à l’intégration des Google Play Services 8.1. Mountain View détaille ainsi quelques-unes des fonctionnalités au menu, dont notamment la gestion des permissions délivrées aux applications téléchargées depuis le Play Store, l’un des atouts maîtres d’Android 6.0.

Les Play Services en version 8.1 intégrés à Android 6.0 Lollipop inaugurent donc un système poussé de gestion des permissions, que l’on ne retrouve essentiellement que via le root des terminaux mobiles, et que Google entend rendre accessible aux mobinautes les moins versés dans la technique. Les développeurs sont en tout cas invités à basculer vers le nouveau SDK afin d’intégrer la gestion des permissions à leurs apps, sans quoi ils s’exposent à des « problèmes de connexion potentiels ».

anroid-google-play-services-5.0-image-01

La mise en place de cette nouveauté est néanmoins l’une des plus complexes des nouveaux Play Services, si bien que Google lui a consacré une page entière. Les développeurs y constatent notamment qu’ils sont tenus d’indiquer sur leur fiche d’application la liste des permissions qu’ils requièrent auprès de l’utilisateur, mais aussi plus de détails sur une gestion des permissions par groupes (par exemple, la permission « Contact » autorise l’accès aux contacts en lecture et écriture), un système de permissions restreintes à l’installation et une foule d’autres éléments dont il faudra tenir compte pour suivre les préceptes de Google et se tenir prêt pour Marshmallow.

De nouvelles API en pagaille

Ces nouveaux Play Services incluent d’autres fonctionnalités, dont certaines étaient déjà connues. On pense notamment à Google Nearby, qui permet à des terminaux d’interagir lorsqu’ils sont à proximité, mais cette fois avec des rappels lorsque ce lien expire, mais aussi un mode Ambient dans Maps, qui permet d’atténuer les couleurs (et donc la consommation d’énergie) lorsque l’application n’est pas activement utilisée. Pour finir, de nouvelles API dédiées aux statistiques des joueurs utilisant les Google Play Games font également leur apparition, de même que quelques API qui devraient beaucoup moins affecter l’utilisateur final.

Le SDK de ces Google Play Services 8.1 est d’ores et déjà disponible, et la documentation nécessaire est accessible à cette adresse.


Chaine Youtube FrAndroid

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Google Play Store 5.9 se prépare à l’arrivée d’Android 6.0 Marshmallow
  2. Google Play Services 4.2 : l’arrivée de Google Cast et une meilleure API po ur Drive
  3. Google Play Services v.8.1 : Google prépare l’arrivée d’Android Pay
  4. Android 6.0 Marshmallow : la fin des fenêtres flottantes à la Facebook Messe nger ?
  5. Android 6.0 Marshmallow : la fin des fenêtres flottantes à la Facebook Messe nger ?