Selon une étude publiée par les autorités américaines, Android serait la première proie des malwares.

0-malware-android

À en croire conjointement un bilan dressé par les autorités américains (Department of Justice et Department of Homeland Security), Android serait le système d’exploitation mobile le plus menacé par les malwares à hauteur de 79%, contre 19% pour Symbian. Quelle surprise, n’est-il pas…

De l’autre côté du mur, iOS ne serait vulnérable qu’à 0,7%, suivi par Windows Mobile et BlackBerry à 0,3% chacun. Peut-on blâmer Android pour son ouverture ? Non, pas directement, puisque c’est principalement la faute aux précédentes versions qui abritent de nombreuses failles exploitables.

Les développeurs de malwares ciblent logiquement l’OS le plus utilisé, mais cela ne veut pas dire que 80% du parc est infecté, loin de là !

bd4a6bf672865b3d5a469a66dd9a95c8-0-500-387-3177590

 

Parts de marché des OS mobiles

Pourquoi s’inquiéter alors ? Il reste encore beaucoup d’utilisateurs qui utilisent justement ces versions au jour le jour, et donc, sont potentiellement la cible de malwares… Malwares qui interviennent généralement lors de téléchargements de contenus sur des plateformes douteuses, et concernent donc en réalité très peu d’utilisateurs.

À dire vrai, il n’existe aucune solution miracle pour contrer la “menace”… Que vous utilisiez un antivirus quelconque qui se dit capable de stopper les malwares, sachez tout simplement qu’aucune application n’est capable de stopper un potentiel hacker, et que seul votre libre arbitre primera.

Si vous disposez des droits root, faites bien attention aux permissions que vous autorisez, et pensez à décocher “Sources inconnues” dans les paramètres de sécurité. En vérifiant bien ces deux choses, votre smartphone sera logiquement protégé des potentielles attaques de hackers.

Nous ne vous le répèterons jamais assez, évitez de télécharger des applications et des jeux sur des sites autres :

  • que la plateforme officielle du Google Play Store
  • que les plateformes reconnues : Samsung Apps, AppStore LG et Archos, etc.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. le détecteur de malwares embarqué dans Android 4.2 est médiocre
  2. Anomaly 2, une sortie prochaine sur plateforme mobile ?
  3. 900 millions de terminaux Android ont été activés depuis les débuts de la plateforme
  4. La plateforme Lego Mindstorms EV3 s’ouvre à Android
  5. Google Mobile Search améliore l’éventail des sections des sites web