Airbnb va bientôt prélever une taxe de 83 centimes pour le compte de la mairie de Paris. C’est la première ville à mettre en place cette taxe, qui devrait s’étendre bientôt à travers le monde.

airbnb-hotel-guesthouse-bangkok-thailande

Si vous avez envie de faire une escapade à Paris, et que vous préférez opter pour une location Airbnb plutôt que d’aller vous la couler douce à l’hôtel, vous allez voir une nouvelle ligne apparaitre sur votre facture, où seront prélevés 83 centimes supplémentaires par nuit et par voyageur. En effet, et comme on peut le lire sur le communiqué de la firme, cela « correspond à la taxe pour la catégorie ‘meublés touristiques non classés’ qui inclut la taxe municipale et la taxe départementale. Elle viendra automatiquement s’ajouter au montant de la réservation payée par les voyageurs séjournant à Paris et sera reversée directement à la Ville ». Mais pour les propriétaires dans la légalité, la taxe n’a rien de nouveau puisque ce sont eux qui étaient jusqu’à présent chargés de la collecter.

Cette taxe ne profitera donc pas à Airbnb, mais c’est bien lui qui va désormais la prélever. Pour la ville de Paris, c’est un gagne-pain considérable puisque cela permettrait de récolter jusqu’à 10 millions d’euros en 2016, selon les estimations de Challenges, d’autant que le montant original évoqué par Laurent Fabius était de 75 centimes. Nicolas Ferrary, directeur France d’Airbnb s’est dit « fier de lancer ce processus fiscal simple et efficace dans notre première destination mondiale, et de permettre ainsi à Paris de mieux percevoir cette importante source de revenus de la part de nos voyageurs ».

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Taxe smartphone : les terminaux connectés ne seront finalement pas taxés en 2014
  2. La taxe sur les smartphones n’est pas “enterrée”
  3. La “taxe smartphone” fait bien partie des plans du gouvernement
  4. Rapport Lescure : vers une taxe sur les smartphones et la suppression de l’H adopi ?
  5. Microsoft recherche développeurs pour ajouter le support d’Android au Xbox Live