Un porte-parole de Google a confirmé l’acquisition au site Pando : Green Throttle, concepteur de l’application Arena et des manettes de jeu Atlas va donc bien rejoindre l’équipe de Google. Les périphériques de jeu deviennent une cible du géant. Mais à quelle(s) fin(s) ?

green-throttle-google-manette-achat

Green Throttle avait deux facettes. Premièrement, une manette Bluetooth nommée Atlas Controller ; cette dernière permettait de jouer à vos jeux sur vos terminaux, avec tout le confort qu’une manette peut apporter. C’était encore mieux si le terminal disposait d’une sortie HDMI sur écran. Deuxièmement, il y avait une application Android, Green Throttle Arena. Cette dernière regroupait les jeux conseillés par la marque et servait de plateforme de mise à jour pour ses applications. Mais, à partir du 8 novembre 2013, tout support logiciel de Green Throttle avait cessé sur l’application Arena. La raison : Google et Amazon avaient décidé d’éjecter l’application de leurs stores respectifs. On n’a jamais su le fond de l’histoire, alors que Green Throttle ne s’est jamais vraiment relevé de cette déconvenue.

Le problème a finalement été balayé sous le tapis lorsque Google a décidé de racheter Green Throttle. L’acquisition a été signalée et confirmée par le site Pando. On ignore le détail du deal entre Mountain View et Santa Clara, lieu du siège social des manettes connectées : le prix de la transaction reste à ce jour inconnu. Concernant le montage de l’opération, l’accord permet à l’un des co-fondateurs de l’entreprise de conserver les droits sur Green Throttle alors que le reste de l’équipe rejoint Google.

 

En route vers une console version Google ?

Dire que Google ne se cantonne plus au domaine de la recherche en ligne est un doux euphémisme. Le géant est partout : dans la fibre optique, dans la médecine, dans la direction d’Android, dans le contrôle du trafic internet des FAI… Nombreuses ont été les rumeurs sur une console ou set-top-box crée par Google. L’achat d’un éminent représentant des manettes connectées pour des jeux Android a de quoi alimenter les suspicions. Si on attendra, comme toujours, les prochaines déclarations en provenance de Mountain View, on dira au minimum que Google renforce ses compétences en matière de périphériques de jeux connectés sur Android, voire qu’il s’apprête à enrichir ses fonctionnalités sur les Android TV. Ce qui, en soi, n’est déjà pas mal.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Google Earth : intégration de Street View et des itinéraires améliorés
  2. Google Street View s’invite dans les parcs animaliers
  3. Moto X : un smartphone tourné vers la photo avec une interface dédiée
  4. Une API dédiée au Fitness en cours de développement chez Google
  5. Google publie une charte de bonne conduite dédiée aux Google Glass