Ça y est, les enchères de la bande de fréquence 700 MHz viennent de se terminer. À l’issue de 10 tours de table, ce sont 2,8 milliards d’euros qui seront récupérés par l’État. Du côté des opérateurs, si Free Mobile et Orange obtiennent chacun deux lots de 5 MHz duplex, Bouygues Telecom et SFR finissent avec chacun un lot.

antennes

Les enchères avaient débuté hier matin et viennent de se clôturer, avant même la fin de la deuxième journée. Après 10 tours, le prix d’équilibre a été atteint : les opérateurs devront donc débourser 466 millions d’euros pour chaque lot d’une largeur de 5 MHz duplex. Ce qui donne, au total, pour les six lots, 2,8 milliards d’euros qui iront dans les poches de l’État pour une mise de départ qui atteignait 2,4 milliards d’euros.

 

2 blocs pour Free Mobile et Orange

Dans le détail, Free Mobile et Orange ont tous les deux obtenu 2 blocs de 5 MHz duplex, ce qui leur donne droit à une largeur totale de 10 MHz chacun sur la bande 700 MHz (bande 28). Bouygues Telecom et SFR sont quant à eux repartis avec chacun un bloc de 5 MHz duplex. Pour rappel, Free Mobile avait le droit d’obtenir 3 blocs maximum contre 2 blocs pour les autres opérateurs. C’est donc Orange qui s’en tire le mieux, en atteignant les deux blocs maximum. Les trois autres opérateurs auraient pu récupérer un bloc supplémentaire, mais sûrement en allant bien plus loin dans les enchères.

 

60 MHz pour Orange

Au final, Free Mobile disposera, à terme, d’un patrimoine spectral de 45 MHz duplex (20 MHz dans la bande 2600 MHz, 10 MHz dans la bande 700 MHz et 15 MHz sur la bande 1800 MHz) contre 60 MHz pour Orange (20 MHz dans la bande 2600 MHz, 10 MHz dans la bande 700 MHz, 20 MHz dans la bande 1800 MHz et 10 MHz dans la bande 800 MHz), et 50 MHz pour SFR et Bouygues Telecom (15 MHz dans la bande 2600 MHz, 5 MHz dans la bande 700 MHz, 20 MHz dans la bande 1800 MHz et 10 MHz dans la bande 800 MHz).

 

Les bandes en or : 700 et 800 MHz

Free Mobile s’en tire donc bien, en récupérant une bonne partie de la bande 700 MHz, très utile pour transmettre les ondes sur de longues distances et davantage pénétrer à l’intérieur des bâtiments, de la même manière que la bande 800 MHz. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains parlent d’une fréquence en or. Orange de son côté montre clairement sa supériorité avec un patrimoine spectral impressionnant. Il faut toutefois maintenant payer l’addition, mais aussi déployer les antennes, ce qui représente un coût non négligeable.

Les antennes 700 MHz pourront commencer à émettre au plus tôt entre le mois d’avril 2016 et le mois de juin 2019 au plus tard pour certaines régions.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Free Mobile enfin présent dans le comparatif 4G d’Orange
  2. Déploiement 4G : Free Mobile en tête du classement avec l’arrivée du 1800 MHz
  3. Free Mobile annonce 50 % de la population couverte en 4G
  4. Free Mobile : un débit de plus de 166 Mbps en 4G+
  5. SFR en veut à Free Mobile et Orange