À l’occasion du Capital Markets Day, Bouygues Telecom a présenté sa vision du marché des télécoms à moyen et long terme. On y apprend ainsi que l’opérateur compte couvrir 99 % de la population en 4G d’ici 2018.

Bouygues

Le communiqué de presse de Bouygues Telecom commence avec quelques chiffres particulièrement intéressants sur les usages mobiles en France. Ainsi, 50 % des connexions Internet et des visionnages de vidéos YouTube sont effectués depuis un mobile. 90 % des utilisateurs de Facebook se connectent depuis un terminal mobile et 33 % des Français se connectent, depuis chez eux, à un réseau cellulaire et non pas à un réseau Wi-Fi. Ce dernier chiffre est le reflet d’un réseau cuivre (ADSL et câble) qui commence à se faire vieux et se fait dépasser par la 4G en terme de débits et latence. C’est aussi le reflet de la médiocrité des box des opérateurs qui proposent un signal Wi-Fi bien souvent insuffisant pour couvrir toute la maison. De fait, de nombreux internautes utilisent leur enveloppe data 4G en lieu et place de leur Wi-Fi domestique.

 

2,4 Go de données en moyenne par mois

Bouygues Telecom précise ainsi que, fin juin 2015, 42 % des clients sont utilisateurs 4G et consomment en moyenne 2,4 Go de données par mois contre environ 1,1 Go pour la moyenne du marché si l’on en croit les chiffres de l’ARCEP issus de l’observatoire des marchés des communications électroniques. On apprend également que 30 % des clients 4G de Bouygues Telecom possédant un forfait 3 Go dépassent chaque mois la limite de leur forfait. C’est pour cette raison que Bouygues Telecom souhaite développer son réseau 4G, afin de couvrir 99 % de la population française d’ici 2018 contre 72 % actuellement. Pour cela, l’opérateur compte déployer environ 5 000 antennes supplémentaires (20 000 contre environ 15 000 actuellement) mais aussi profiter de l’accord avec SFR-Numericable dans les zones non denses.

ARCEP volume data

Source : ARCEP

 

4G++ (UHD) à 300 Mbps

Bouygues Telecom rappelle également sa volonté de proposer de la 4G++ (désormais appelée 4G UHD pour Ultra Haut Débit mobile) avec un débit théorique maximal de 300 Mbps grâce à l’agrégation de trois porteuses dans les bandes 800, 1800 et 2600 MHz. Si l’on en croit le site de Bouygues, ce réseau 4G UHD devrait déjà être en place à Lyon.

 

Des indicateurs dans le vert

L’entreprise en a profité pour aborder des chiffres un peu plus financiers, à l’image du taux d’attrition (l’indicateur de perte de la base client) qui est inférieur de 15 % par rapport à son niveau de 2011. L’hémorragie suite à l’arrivée de Free Mobile a donc été ralentie, permettant d’augmenter la base clients de 350 000 consommateurs entre septembre 2014 et juin 2015 et Bouygues compte en attirer 1 million de plus qu’en 2014 d’ici 2017. De plus, les deux plans d’économies successifs (qui ont débouché sur la suppression de 2 000 postes) permettront d’économiser 800 millions d’euros entre 2011 et 2016/2017. On apprend également que le partenariat avec SFR-Numericable permettra d’économiser 100 millions d’euros par an à compter de 2018. Bouygues Telecom veut donc rassurer les investisseurs et les clients tout en prouvant à la concurrence que l’opérateur est encore fort.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Bouygues et Free en cours de négociation pour le rachat de Bouygues Telecom
  2. Panne sur le réseau Bouygues Telecom
  3. Bouygues Telecom veut faire baisser la facture de la réallocation des fréque nces 1800 MHz
  4. Bouygues Telecom veut faire baisser la facture de la réallocation des fréque nces 1800 MHz
  5. Bouygues Telecom vous offre un week end de surf 3G/4G illimité les 25 et 26 janvier !