À l’occasion de la dernière et nouvelle mise à jour de 3DMark, Futuremark Corporation, la célèbre compagnie de développement logiciel finlandaise, met à plat ses règles d’utilisation. Elle vise clairement de récents soupçons selon lesquels certains terminaux mobiles phares de Samsung et HTC avaient obtenus des scores suspects à partir de son application Android de mesure de performances graphiques 3D… et cite des noms.

futuremark 3dmark samsung htc radiés bannis cheats

Bien que le fabricant sud-coréen ait démenti les précédentes accusations à son encontre, il faut savoir que ce n’est pas la première fois que Samsung est accusé de maquiller les résultats de benchmarks. On peut notamment faire allusion à ce Luxembourgeois qui avait remarqué que le Galaxy S4 (GT-i9506) réalisait des scores AnTuTu au-dessus de la normale, ou encore cet autre chapitre où la firme sud-coréenne était accusée de donner un coup de pouce à la puce graphique de son Galaxy Note 3 dans les tests. Et aujourd’hui, Futuremark dénonce officiellement l’obtention de résultats améliorés sur la plupart des terminaux mobiles phares fabriqués par Samsung et HTC. Résultat, Futuremark déclare dans sa dernière mise à jour que tous les scores de terminaux suspects seront dorénavant retirés sans préavis de la base de données (détails) : “les optimisations de benchmarks spécifiques ne sont pas autorisées. De même, toutes les optimisations génériques qui changent le fonctionnement spécifié par le benchmark sont interdites“, peut-on ainsi lire. Et si la liste des terminaux concernés est courte, elle a le mérite d’être éloquente. Sont en effet radiés (“delisted“) des listings de l’application les HTC One, One Max et One Mini, mais aussi les Samsung Galaxy Note 10.1 2014 et Galaxy Note 3, chacun dans ses deux versions (Exynos 5 Octa ou MSM8974).

Au-delà de cette mise à plat de sa politique, Futuremark a publié une mise à jour majeure de 3DMark 1.2.0.1232 qui met à l’honneur plusieurs améliorations au niveau de l’interface de comparaison des scores, et avec la compatibilité de certains terminaux Nvidia et Samsung. Voici les nouveautés détaillées :

  • Les modèles avec des scores suspects ont été radiés de la liste générale de résultats
  • Les scores des terminaux retirés de la liste ne doivent plus être utilisés comme référence
  • Possibilité de comparer ses scores avec des terminaux sous Windows 8
  • Les terminaux possèdent maintenant une couleur différente par système d’exploitation (OS)
  • Possibilité de filtrer les scores par système d’exploitation (OS)
  • Amélioration de la compatibilité avec les derniers terminaux NVIDIA
  • Amélioration de la compatibilité avec certains modèles de Samsung Galaxy S3

L’application 3DMark de Futuremark est toujours disponible gratuitement sur le Play Store :

Version de l’app : 1.2.0.1232
Compatibilité : Android 3.1 ou version ultérieure
Taille de l’app : environ 159 Mo

3DMark – The Gamer’s Benchmark
Futuremark Oy

Benchmark your Android device with 3DMark, the world’s most popular performance test.Use 3DMark to test the performance of your smartphone or tablet, then see how it compares with other Android and iOS devices. You can even compare your Android benchmark test scores with tablets running Windows or Windows RT.- The…

Télécharger
Free
Disponible sur Google Play

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. 3DMark, Futuremark publie son outil de benchmark sur le Google Play
  2. 3DMark : des terminaux Samsung et HTC aux résultats douteux retirés des ben chmarks
  3. Benchmark truqués : Samsung dément à demi-mot
  4. Galaxy S4, un benchmark pour le GT-i9500 apparait
  5. AnTuTu Benchmark X Editor, le test de performances anti-fraude ?